Menu

Le respect de la chaine du froid ou la préoccupation ultime de la logistique d’aujourd’hui :

Automatisation du suivi des transports thermosensibles

La chaîne du froid a toujours été la préoccupation ultime de la logistique, mais jusque récemment elle n’attirait que peu les regards. Via la problématique de transport des vaccins, la pandémie que nous traversons a mis au premier plan l’impact des réglementations relatives aux transports sous températures dirigées et à la documentation afférente. Mais les vaccins ne sont pas les seuls à devoir répondre à de telles exigences. De nombreux autres produits pharmaceutiques ainsi que les marchandises en provenance du commerce alimentaire en ligne, en plein essor, sont tout aussi concernés et ont eux aussi leurs exigences de transport.

Si les mêmes méthodes de suivi et de documentation du respect de la chaine du froid s'appliquent à la logistique pharmaceutique et la logistique alimentaire, seules les lois changent en fonction des produits transportés. Là où le transport des produits pharmaceutiques suit les règlementations du GDP/BPD (Good Distribution Practice / Bonnes Pratiques de Distribution), celui des marchandises alimentaires suit lui une sous-catégorie du HACCP (Hazard Analysis of Critical Control Points). Mais quelle que soit la marchandise sous température dirigée concernée, les entreprises doivent fournir à tout moment des rapports exhaustifs sur leur suivi ; malheureusement disposer de l’ensemble des informations nécessite de nombreux efforts pour le logisticien et donc lui génère un coût supplémentaire.

Pour effectuer ce suivi en temps réel, le marché des applications de télématique offre des fonctions de surveillance de la température au travers de la mise en place de matériel dans les véhicules et dans les entrepôts. Ces solutions sont nécessaires dès lors que les emballages, les boîtes ou les conteneurs ne disposent pas de leur propre solution de suivi de la température, ce qui est généralement le cas pour des raisons de coûts et de flexibilité.

Traitement automatisé de l’ensemble des données de température

La création de la documentation, si elle est manuelle, est non seulement chronophage mais est aussi génératrice d’erreurs donc de coûts supplémentaires. C'est pourquoi, l’automatisation du traitement de toutes les données de température apporte efficacité et sérénité : Un simple clic dans notre système de gestion du transport opérationnel cadis® permet de récupérer les rapports de température professionnels à des fins de calculs internes ou dans le cas d'inspections officielles en appuyant sur un bouton.

Automatiser la création des rapports n’est rien si les données composant ces rapports ne sont pas exhaustives sur l’ensemble de la chaine de transport. Là encore des opérations manuelles sont possibles mais elles ne répondent pas aux besoins de fiabilité attendus par les transporteurs, les clients et les administrations. Centraliser et intégrer l’ensemble de ces données consolidées issues de sources hétérogènes - capteurs, sondes, loggers, … - installées par le fournisseur de solution de télématique dans les compartiments des véhicules ou dans les entrepôts est un prérequis pour disposer de rapports fiables et professionnels.

Le socle ainsi créé par la consolidation et la centralisation des données combinées ainsi que par l’automatisation de la création des documents permet de tracer l’évolution des températures sur la totalité de la chaine de transport, à la fois en temps réel et a posteriori. Tout écart (aussi appelé excursion par les spécialistes métiers) de température hors des plages définies est immédiatement visible, horodaté et utilisable pour vérifier la conformité de la marchandise aux règlementations officielles.

Un point complémentaire à ne pas négliger, la fameuse UX – expérience utilisateur -. Ce suivi nécessaire doit offrir une interface ou une application ergonomique, intuitive à l’utilisateur tout en ne lui ajoutant pas de complexité comme expliqué dans notre cas d'utilisation. Fournir des rapports automatiquement est le premier pas, mais disposer de graphiques et courbes lisibles et compréhensibles par tous est l’objectif à atteindre pour une adhésion totale des utilisateurs qu’ils soient agents de quai, conducteurs ou exploitants.

Automatisation de la prévention des erreurs

Dans le cadre du suivi des températures, la définition en amont des plages de températures à respecter et l’identification fine des compartiments et zones dans lesquels transitent les marchandises sont la clé. A chaque rupture de charge, i.e. changement de zone en Cross Dock ou chargement/déchargement pour le transport, des alertes – visuelles ou auditives - informent les acteurs si les marchandises ne sont pas dans le compartiment correspondant à la plage de températures. Le maillage fin à base compartiments offre alors toute sa puissance, qu’il s’agisse de véhicules multi compartiments avec ou sans cloisons fixes ou d’entrepôts avec plusieurs zones de température.

Comment fonctionne le transfert des données vers le TMS ?

  • Les capteurs et sondes présents dans les compartiments des véhicules, dans les conteneurs ou dans les entrepôts mesurent la température à fréquence régulière en cadis®. Ces températures sont enregistrées et mises en ligne sur une plateforme Cloud sous forme de données brutes récupérables par le logisticien.

  • Les applications mobiles permettent de suivre les emplacements par lesquels transite chaque colis (unité de manutention) en cadis® et alertent en cas de non-conformité de l’emplacement (température hors de la plage attendue) selon la marchandise identifiée.

  • Des algorithmes de dernière génération associent en temps réel les données de température aux informations issues des applications utilisées lors des processus logistiques et permettent ainsi de retrouver à tout moment l'historique complet des températures, de leur départ de l’entrepôt de l'expéditeur jusqu’à leur réception chez le destinataire en cadis®.

  • Les résultats présentés sous forme graphique sont immédiatement disponibles aux utilisateurs.

En résumé

Documenter le respect de la chaine du froid est une obligation légale. Automatiser la création de ces documents et les rendre facilement exploitables est la clé ! Des applications logicielles existent pour minimiser les interventions humaines et aider les utilisateurs dans leurs opérations logistiques quotidiennes.

Pour diminuer le risque d’erreur telles celles qui surviennent lors de déplacement de lots d’une zone à une autre ou d’une zone à un compartiment, la température de la zone et/ou du compartiment est vérifiée et doit correspondre à celle définie pour ces lots, si ce n’est pas le cas, l’application va émettre une alerte. La sécurité est donc assurée depuis l’enlèvement chez le fournisseur jusqu’à la livraison chez le client final en passant par les différentes opérations de rupture de charge. La qualité des opérations s’en trouve améliorée.

À propos de l'auteur

Margit Sturm est Product Owner (Responsable Produit) de cadis® chez un des acteurs majeurs dans l’édition logicielle et l’implémentation de TMS en Europe : KRATZER AUTOMATION. Titulaire d'un Doctorat en IA dans le domaine des réseaux neuronaux et de leurs applications en robotique, elle a 20 ans d'expérience dans le développement de logiciels pour le secteur de la logistique. 

Plus d'infos